coutelas vientiane

 

 

 

 

Oui, comme les jours qui coupaient un à un, nous voici dans les pages du temps qui s’écoulent et quoique l’on fasse, l’immense sablier voyait le Mékong rouge et ses branchages, poissons morts flottant vers la mer et le Tonlé Sap, ventre de la mère Khmer de ses guerres, au son crépitant d’un feu au couchant du soleil, Vientiane l’endormie éteignait ses lustres du jour-or doré du passé glorieux, de ses moines veillant sur la terre des ancêtres sans rien ne posséder.

FM

 https://www.youtube.com/watch?v=FnnA82MRr7g

Dengue Fever-Sleepwalking Through the Mekong - Paste Studios, New York, NY 

 

 

 

 

Chambre zen du photographe Phitsanulok-1996

 

 

 

 

 

 

Chang klan road 1996

 

 

Il remontait à pieds la Chang Klan road chaque soir et chaque matin, le lourd sac photo, Fe2, F3 ou Hexar, détaillant les moindres buissons, les vendeuses de ci de çà, on le hélait à force, jusqu’au centre historique CM et son marché, peut-être le Seven-Eleven pour la bouteille bouillie d’eau du soir, le "Smile" et sa piscine croupie de bactéries, aussi plus tard, voilà que ces instants frôlaient une éternité, la simplicité des jours et des habitus, ce n’est qu’en envisageant cette intériorité que naît d’autres regards sur ce monde mystérieux qu’il fallait décrypter au plus précisément, en même temps tout s’échappait comme les gazes, les mains ne tenaient que du vide, solitude des latitudes et lumières bleues des néons fatigués, fenêtres grillagées, surface de moustiques écrasés, lézards cherchant leur pitance.

 FM